MON HISTOIRE AVEC LE DÉCODAGE

Mon parcours est évidement atypique ! Plein de surprises et de logique : il a toujours été guidé par mon intérêt pour les gens...

 

Pendant trente ans, j’ai parcouru le monde comme grand-reporter pour l’émission Thalassa ; c’est au cours d’une escale aux Antilles, en mai 2006, que j’ai entendu parler pour la première fois du décodage biologique.

Cette approche a immédiatement titillé ma curiosité et, à mon retour en métropole, j’ai pianoté pour en savoir plus.

 « Pour voir », je me suis inscrite à un stage de Christian Flèche, le « père » du décodage biologique pratique : j’ai immédiatement été conquise par la logique et le bon sens concret de cette approche de la maladie.

 

De fil en aiguille, j’ai enchaîné les formations du cursus à Strasbourg, Aix en Provence et dans le Vercors, avec Christian Flèche mais aussi Philippe Levy, Salomon Sellam, Jean-Guillaume Salles, Pierre-Olivier Gély, Marie-Jo Dal Zotto, Béatrice Bourau-Glisia... 

Entre temps, j’ai été diplômée psycho-bio-thérapeute en juillet 2011.
 

Peu à peu, je suis passée doucement de mon métier de journaliste à celui de thérapeute et, depuis 2017, je me consacre uniquement à cette activité : accompagnement de personnes en difficulté, conférences, organisation de stages thérapeutiques et de formation. 

 

Depuis 2018, je suis également co-présidente de l’Association Internationale des Praticiens en Décodage Biologique des Symptômes, qui fédère, soutient et veille à la déontologie et à l’éthique des professionnels de l’accompagnement thérapeutique basé sur la relation émotions-symptômes. 

 

Après quelques années de pratique, je suis plus que jamais convaincue que l’approche émotionnelle de la maladie et des troubles du comportement est cohérente, judicieuse ... et souvent guérissante.

© 2019 - Association EmotiQ. Site créé avec Wix.com par SIGN Créations

Mentions légales

  • Facebook - White Circle